Les Monastères de Neamt

Pour y accéder

Partir de Tazlau en direction de Piatra-Neamt (environ 38 km). A Piatra-Neamt, prendre à gauche vers Targu-Neamt (environ 30 km)

Le monastère d'Agapia

  Il se trouve avant Targu-Neamt. L'église du monastère a été fondée entre 1642-1644 et a été dédiée aux Archanges Michel et Gabriel. Elle a été peinte par Nicolae Grigorescu, peintre roumain renommé qui a suivi l'enseignement de l'école de Barbizon.












Autour du monastère se trouve le village monastique d'Agapia, où dans de petites maisons fleuries vivent environ deux cents sœurs moniales.

Le monastère de Varatec

Il se situe à quelques kilomètres du monastère d'Agapia ; son église a été dédiée à l'Assomption de la Vierge Marie.


Dans son cimetière se trouve la tombe de Veronica Micle, la bien-aimée de Mihai Eminescu (1850-1889), le poète national roumain.

Dans les ruelles calmes de ce village on voit souvent les silhouettes noires des soeurs. Blottie sous de vieux arbres se trouve la maison-musée de l'écrivain Alexandru Vlahuta qui conserve intacte entre ses murs l'atmosphère de la Roumanie du XIXe siècle.

 Le monastère de Neamt

Situé à 16 km de Targu-Neamt, c'est le plus grand monastère de la région. Il a été bâti en1497 dans le style moldave par le roi Etienne le Grand sur l'emplacement d'un couvent datant du siècle précédent. L'église du monastère a été dédiée à l'Ascension ; elle est parée à l'extérieur de briques et de disques émaillés et coloriés, de fausses niches et de fenêtres aveugles. Malheureusement peu de fresques d'origine ont été préservées, car l'intérieur de l'église a été repeint en 1830.
Dans le monastère existait une véritable école de traducteurs, de calligraphes et de miniaturistes renommés, qui copiaient et enluminaient des textes liturgiques pour les églises et les monastères du pays. Au début du XIXe siècle on y a installé une imprimerie où s'imprimaient de nombreux livres missels orthodoxes. On y trouvait aussi des ateliers de broderie, de peinture d'icônes sur bois, de sculpture sur pierre et sur bois.
Le monastère est très fier de sa bibliothèque de 11 000 volumes, parmi lesquels des manuscrits rares et un très intéressant musée de l'imprimerie où l'on peut admirer les premiers caractères en bois.

 

Les autres monastères de Neamt


Il existe autour de Targu-Neamt bien d'autres monastères masculins, tels que Secu, Sihastria, Sihla, qui, bien que moins réputés, ne manquent pas de charme.





Diasite
powered by