Le tourisme rural, source de développement


Un milieu préservé
 

Dans le cadre d’un tourisme rural centré sur la découverte de la nature et d’un terroir, Tazlau dispose de beaucoup d'atouts ; en effet le village est au centre d’une nature préservée, avec de belles collines verdoyantes et vallonnées, des forêts profondes, des rivières rapides de montagne et des prés fleuris.








Isolé et à l'écart des grandes villes, Tazlau a conservé l'atmosphère des villages d'autrefois :
  • les maisons peintes de mille couleurs sont délimitées par  de beaux portails sculptés et des palissades colorées
  • les fermes ont gardé leur configuration ancienne et on y travaille encore comme aux siècles passés.
  • les traditions et les coutumes religieuses y sont bien représentées autour du vieux monastère qui veille toujours sur le village. Cet attachement à des valeurs paysannes traditionnelles explique la cohésion et la convivialité des gens.




Valoriser les ressources touristiques
 
 Par ailleurs, Tazlau est situé au centre d’une région (le département de Néamt) riche en sites touristiques renommés (cliquez sur les noms) :



Le tourisme rural source de développement

 
Le tourisme rural existe à Tazlau depuis quelques années grâce aux efforts de notre famille, qui a lancé l'accueil chez l'habitant. Beaucoup de touristes roumains et étrangers ont témoigné de leur satisfaction après avoir séjourné chez nous et découvert le village et ses habitants.
Un syndicat d'initiative a été créé pour développer le tourisme à Tazlau. En effet, un tourisme rural bien conçu offre des perspectives intéressantes pour améliorer la qualité de vie des habitants du village et leur permettre de développer des activités humainement et économiquement profitables.
Ce type de tourisme est en effet source de développement économique : il permet aux familles intéressées de proposer l’hébergement chez l'habitant, aux paysans locaux d’écouler les produits de leur ferme (oeufs, lait, fromage, poulets, confitures, miel, eau de vie...), aux artisans locaux de vendre eux-mêmes leurs production et non pas par l'intermédiaire des revendeurs installés autours des sites touristiques (tapis, broderies, dentelles, céramique, icônes...), aux petits magasins et au restaurant de développer leur clientèle.
Il permet aussi de créer des emplois et des activités liés au tourisme, qu’il s’agisse des guides locaux pour accompagner les touristes dans les randonnées, des musiciens tsiganes qui pourront jouer lors des soirées organisées, ou des paysans qui peuvent trouver un complément de revenu en promenant les touristes en charrette ; et même les petits écoliers seront plus motivés pour apprendre le français après avoir vu chez eux des touristes.




Diasite
powered by